lundi 20 novembre 2017

Semaine 46 : balade marseillaise.


  • Lundi 13 novembre : 
Rien à signaler de bien particulier. Uniquement mes trajets en E-bike par une météo bien automnale. 
  • Mardi 14 novembre : 


Sur le temps de midi, petite sortie de 5 bornes. Étranges sensations. Assez rapide sur les deux premiers kilomètres, j’ai ralenti sur les 3 derniers, incapable de tenir la cadence initiale. Je ne forcerai rien et finirai bien tranquillement, satisfait de ma sortie.

Du mal à tenir une cadence régulière.
  • Mercredi 15 novembre :
Rien que les trajets en E-bike. Préparation de mes bagages pour mon petit séjour à Marseille.
  • Jeudi 16 novembre :
Voyage vers Marseille où je resterai jusque dimanche. Voiture, avion, bus... un périple sans problème. 
Belle promenade vers 14h après m’être installer à l’hôtel. À mon avis, un bon petit 5km à l’allure du touriste. 

Une jolie promenade de 5km aux abords du Vieux Port de Marseille.
En soirée, concert du groupe IAM. Un excellent moment. Au lit vers minuit.
  • Vendredi 17 novembre :
Matinée touristique avant un sortie de 10km dans l’après-midi.
Quel pied que de courir sur la Corniche marseillaise ! Un soleil généreux m’a accompagné et la température était idéale pour que je savoure pleinement ma séance.

Profiter du moment !


J’ai opté pour un tempo très léger, tout mes sens en éveil pour profiter du moment. 
    Allure de sénateur !



    La Corniche vous donne cette impression particulière de courir en surplombant les vagues et la vue sur les îles au large est magnifique. Plus loin, le panorama qu’offre les collines de roches est à couper le souffle. Inutile de dire que cet entraînement est passé bien vite malgré un train de sénateur.

  • Samedi 18 novembre :


J’attendais ce moment impatiemment : randonnée dans les calanques marseillaise. Ne sachant pas trop à quoi m’attendre, j’ai décidé de commencer ma balade dans une zone où plusieurs itinéraires se croisaient. J’ai bien fait ! Dès le début, je serai gâté. Enthousiaste, je débute par une piste noire qui me fera grimper un petit col par un sentier rocailleux qui deviendra par la suite de plus en plus accidenté avec parfois des passages à la limite de l’escalade. Avec mon vertige quasi maladif et malgré la beauté des paysages, je changerai de circuit après 3km bouclés difficilement en pratiquement une heure. 

Époustouflants paysages !
300m d’une route asphaltée me rendra à la calanque de Callelongue où j’emprunterai une piste jaune, plus aisée bien qu’assez vallonée. Quelques randonneurs arpentaient le chemin, mais au final, c’est une impression de promenade solitaire qui marquera ma balade. Je me suis régalé des paysages proposés à ma vision. Quel spectacle ! Je ferai d’ailleurs l’une ou l’autre pause pour apprécier le décor. Je me contenterai de 2h30 de marche avec l’idée de me promener encore un peu dans la ville l’après-midi. Il me fallait donc en garder un peu sous la pédale. Une chose est toutefois certaine : je reviendrai dans cette jolie région pour parcourir durant une journée entière ces collines rocheuses en empruntant les sentes qui relient les criques.
Après-midi « promenade » en ville, un bon petit repas du soir et une dernière flânerie sur le marché de Noël qui venait d’ouvrir ses portes sur le Vieux Port. Finalement, je rejoindrai les bras de Morphée assez tôt,  fatigué par cette bien belle journée.

J'y reviendrai !

  • Dimanche 19 novembre :
Voyage de retour vers la maison. Rangement de mes bagages, un peu de lecture et je me suis confortablement installé devant la télé pour supporter David Goffin, notre tennisman, qui disputait la finale des Masters en soirée.

La semaine prochaine :

Après une semaine « marseillaise » relativement calme en matière de course à pied, je reprends un rythme plus classique. Deux sorties sur mes temps de midi et le week-end, probablement une longue séance sur le Ravel en bord de Meuse le week-end. Je ne pense pas pouvoir faire plus en raison d’un emploi de temps qui risque d’être plutôt chargé. En effet, au boulot, je devrai faire seul. Ma collègue est en congé et l’activité risque donc d’être davantage lourde. De plus, samedi prochain me verra animer la fête de la Saint Nicolas pour les enfants des collaborateurs de l’entreprise pour laquelle je travaille. Va falloir s’organiser pour aller courir !


En attendant : bonne semaine, lisez, marchez, courez et surtout amusez-vous !

dimanche 12 novembre 2017

Semaine 45 : oser changer ses habitudes !


  • Lundi 6 novembre :
Conformément à ce que je pressentais, nous sommes rentrés assez tard de notre escapade à la côte (voir billet précédent).
Au lit à 0h30, je me suis levé avec les yeux qui piquent. 
La matinée fraîche et humide m'a permis de me réveiller sur l'E-bike lors de mon trajet "aller" vers le boulot. Toute la journée, j'ai eu l'impression de me traîner. Bref, la fatigue était bien présente.
Pas grave, il n'y avait pas d'entraînement prévu aujourd'hui.
Je n'ai pas tardé à rejoindre les bras de Morphée, histoire d'être en forme pour ma première séance demain midi.
  • Mardi 7 novembre : 
Journée fraîche mais bien lumineuse. Bien couvert, mes trajets E-bike pour aller travailler se sont passés sans encombre.



Sur le temps de midi, j'avais envie de varier un peu mon parcours. Je suis donc parti dans le sens contraire à celui que j'emprunte d'ordinaire. Après un gros kilomètre, j'ai décidé de suivre un sentier jamais suivi entre deux pâtures. Celui-ci circule sur une longueur approximative de 300m parmi une vingtaine de chevaux qui m'ont regardé passer dubitativement.

Des spectateurs dubitatifs !
Delà, j'ai à nouveau musardé par divers chemins inconnus pour boucler 5km d'une sortie qui s'est passée bien plus vite que je ne l'avais imaginé. Un peu indolent au début de ma séance, j'étais assez enthousiaste à son issue. Changer ses habitudes en course à pied produit souvent en moi un effet positif. Quand je n'ai pas trop envie de m'entraîner, je me dis "vas-y... fais ce que tu veux, mais vas-y ! Change ton parcours, varie tes allures, fais-toi plaisir mais vas-y !!" Souvent, çà agit.

Changer d'itinéraire pour éviter la routine.
  • Mercredi 8 novembre :
Seulement de l'E-bike. Aller-retour boulot, 20km sans histoire sous une météo de novembre.
  • Jeudi 9 novembre :
20km E-bike. Pluie, vent et fraîcheur. Un peu de fatigue mais une motivation présente et un moral sportif positif.


Météo plus fraiche, allure plus rapide.
Temps de midi consacré à une nouvelle sortie. En fait, la même que mardi mais dans le sens opposé. Vu le froid, pas trop envie de m'attarder sur le tracé. J'ai donc décidé de mettre du rythme sur mon escapade sportive. Moins de 30' pour terminer mes 5km d'entraînement. Je suis très satisfait.

  • Vendredi 10 novembre : 
Journée de repos. Uniquement les trajets E-bike pour tourner les jambes doucement.
Le soir, balade sur la toile internet pour regarder notamment cette petite vidéo parlant de Jules Ladoumegue, athlète français d'un autre temps dont la carrière fut assez particulière. Je partage ce document sur un bonhomme à l'histoire atypique.



  • Samedi 11 novembre : 
Jour férié, vilaine météo. 

Sortie longue avec Alex.
C'est avec mon collègue Alexandre que nous avons pris le départ du 20km de la marche Adeps de Jehay, village situé à une quinzaine de kilomètres de la maison. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas couru ensemble et ce moment fut bien agréable. 
Petit détour par la buvette du club de foot local, lieu des inscriptions où nous avons pu prendre connaissance du tracé qui nous attendait. De suite, on a su qu'on n'allait pas chômer !



Pas mal de bois, une succession de bosses pour user nos guiboles. On trouvera assez vite notre rythme malgré un revêtement pas toujours évident. Les deux premiers kilomètres dans une prairie en faux plat descendant et à l'herbe haute va fixer le reste de notre sortie, entre belle allure là où cela est possible et marche rapide là où le terrain ne permet rien de mieux. 

Parcours gras et bosselé !
Peu de monde sur le parcours. Les conditions météorologiques n'y sont pas étrangères. Je suis assez satisfait de mon équipement, tant au niveau des chaussures que des vêtements. Toutefois, il ne m'aurait pas fallu beaucoup de kilomètres de plus avant que ma tenue détrempée ne devienne désagréable. 
Alexandre soutiendra un tempo un peu trop élevé pour moi dans les 3 ou 4 derniers kilomètres. Je souffrirai pour le suivre, non pas par rapport à la distance mais bien au tempo trop haut. Il me confiera avoir eu un peu froid en fin d'exercice. Il en avait un peu marre et ne voulait pas musarder.
Heureusement, au terme de notre promenade une soupe ravigotante et une bière réconfortante nous remettront d'aplomb.

Une bonne soupe aux potirons pour nous retaper !
Et la bière pour nous réconforter !
Retour à la maison, douche, sieste et direction Anvers avec une amie pour le concert de Jamiroquai. Détendu, je suis bien et passerai une bonne soirée.

  • Dimanche 12 novembre :
Météo exécrable et flemme due à une rentrée tardive du concert de la veille ont fait que je ne suis pas sorti ce dimanche. J'ai juste effectué un petit entrainement de 30' sur tapis roulant en marche rapide.
Les sensations étaient bonnes.

Un peu de tapis puisque la météo n'y est pas !
La semaine prochaine :

Une semaine un peu particulière puisque je me rends à Marseille pour un petit séjour. Je profiterai probablement de l'occasion pour aller courir sur la corniche et au bord des plages. Je compte y faire également une belle randonnée dans les calanques. De bons moments en perspective donc !

En attendant : bonne semaine, lisez, marchez, courez et surtout amusez-vous !